Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une fois n'est pas coutume

Euro 2016: Le sacre du Portugal, la blessure de Ronaldo, le but d'Eder, tout un enseignement

12 Juillet 2016 , Rédigé par Pierre-Ephèse Publié dans #Sport

La grande joie de Cristiano Ronaldo à gauche et Eder à droite après le sacre du Portugal (Getty image)

La grande joie de Cristiano Ronaldo à gauche et Eder à droite après le sacre du Portugal (Getty image)

Le sacre du Portugal, la sortie sur blessure de Cristiano Ronaldo et le but victorieux d'Eder, recèlent un important enseignement de vie.

C'est la fin qui compte! Tel est le principal enseignement que l'on peut tirer de l'Euro 2016. La France a commencé par une victoire et a enchaîné les belles performances jusqu'en finale. A contrario, le Portugal a cumulé les matches nuls et s'est même contenté d'une modique place de meilleur 3e pour s'inviter en 8e de final. Les portugais ont ensuite poursuivi leur chemin cahin-caha jusqu'à décrocher le graal et siéger sur le trône d'Europe.

Si tu es au creux de la vague, sache que tant que tu n'es pas éliminé, c'est-à-dire tant que tu as le souffle de vie, tout reste possible pour toi. N'abandonne donc jamais. Même si toi tu es abandonné par celui sur qui tu comptais ou tu as perdu ce sur quoi tu comptais pour sortir de l'obscurité, garde toujours la foi. Dieu t'enverras certainement un Eder pour changer positivement ta vie, pour te positionner, pour te faire briller, pour faire de toi un roi.

Suite à la sortie de Cristiano Ronaldo, leur principale force offensive, les portugais auraient pu abdiquer, ne serait-ce que moralement et mentalement, et la finale serait perdue d'avance. Que nenni! Ils ont refusé de rester focaliser sur l'absence de leur goaleader et ont décidé d'avancer sans lui, de combattre sans lui, de gagner sans lui, mais avec Eder.

Comme on le dit, les voies de Dieu sont insondables. Pour le commun des mortels, une éventuelle victoire devrait à n'en point douter venir de Cristiano Ronaldo ou tout au moins de Nani. Mais dans le plan de Dieu, c'était plutôt Eder, un joueur sorti de nul part, qui a été choisi pour être le messie du Portugal.

Il en va aussi de la vie. On peut ne pas compter sur toi, on peut même te banaliser ou t'ignorer. Cependant Dieu peut passer par un concours de circonstance pour t'élever et faire de toi l'Eder, le messie de toute une famille, de tout un village, de toute une ville, de tout un pays voire de tout un peuple.

Tant qu'il y a la vie, il y a toujours de l'espoir et tout reste possible. Ne baisse jamais donc les bras car Dieu n'a pas encore dit son dernier mot. Ton heure va sonner à coup sûr.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article